Activités de montagnes aux Canaries

Activités de montagnes aux Canaries

Ce n’est pas parce que les Canaries sont des îles et que la mer et les activités aquatiques sont celles qui apparaissent en premier dans l’imaginaire collectif et sur les brochures à destination des touristes qu’il n’y a rien d’autres à faire dans l’archipel. La montagne, omniprésente, est très recherchée et beaucoup de vacanciers viennent sur place pour la randonnée et les sommets.

Les parcs nationaux impliquent certaines limitations (quotas, interdictions…) mais les paysages des montagnes canariennes méritent vraiment le détour.

Randonnée aux Canaries

La marche à pied est très développée aux Canaries. Les circuits de randonnées sont bien balisés, surs et variés. Lorsque les balades se font sur plusieurs jours ou ne reviennent pas au point de départ, des services d’hébergement et de transport sont prévus. Il y a des parcours pour tous les niveaux et certaines balades permettent de traverser l’île de part en part.

Les paysages sont magnifiques et variés : vues sur la mer, volcans, falaises et ravins, nature luxuriante ou déserts minéraux, cactus et couleurs magnifiques.

Les températures sont idéales pour randonner quelque soit la saison. Mais attention, le climat change avec l’altitude et le vent et la neige s’invitent régulièrement sur les plus hauts sommets (le Teide culmine à 3715m d’altitude). Ainsi en février 2016, le Teide s’est retrouvé coiffé de plus 1m50 de neige. Il faut aussi se méfier de la sécheresse : se retrouver en difficulté, même sur un sentier balisé, n’est pas sans risque.

Des chaussures de marche sont indispensables. Les pierres des sols volcaniques peuvent être coupantes et particulièrement abrasives et il convient d’être bien chaussés. Les visiteurs en petites chaussures de toile ou en tongs s’en aperçoivent vite.

La prudence conseille donc de s’équiper correctement : vêtements chauds et vêtements de pluie, eau et nourriture, chapeau et crème solaire… Ce n’est pas parce que c’est les Canaries que les randonnées sont plus faciles ou que la montagne est moins dangereuse.

Trail, trek et courses

Il y a ceux qui marchent à la journée et il y a ceux qui en veulent plus : randonnées sur plusieurs jours et courses de montagne sont répandus aux Canaries. Les îles étant « petites », il est possible de faire de très belles courses concrètes (de mer à mer, faire le tour, faire tous les sommets d’une île) en assez peu de temps.

Les compétiteurs de trail connaissent la Transcanaria, la Transvulcania, le challenge Mogan et l’Ironman : tous trois sont des courses particulièrement exigeantes avec des sportifs qui avalent les kilomètres et la dénivelé au travers de paysages à couper le souffle.

VTT

Les circuits de randonnée sont partagés avec les VTT. Certains circuits sont dédiés. Il est alors possible d’avaler les kilomètres et de faire de très belles balades en vélo à la demi-journée ou à la journée. Les sentiers peuvent être cassant (pierriers) et les guides locaux permettent de prendre les bons circuits et d’envoyer vers les bons contacts en cas de maintenance.

Escalade

Ce qui est super agréable aux Canaries, c’est de pouvoir grimper en plein hiver sans craindre le froid de la métropole. Les roches, volcaniques, offrent des terrains de jeu variés pour tous les niveaux avec peu de monotonie. Et arrivé au sommet, toujours de très beaux paysages pour récompenser la grimpette réalisée.

Parapente

Les vents constants des alizés conjugués avec les reliefs des îles de l’archipel permettent aux adeptes de vol libre de s’amuser : les spots sont nombreux et réputés. Idéal pour découvrir des paysages variés entre à-pics vertigineux, bords de mer et volcans. Les zones d’atterrissage sont, malgré tout, assez petites par rapport à ce que l’on connaît en France, à réserver aux pratiquants expérimentés.

Ski et loisirs de neige sur le Teide

Et oui, quand il neige fort, le Teide dispose de sa station de ski. Le Teide Ski Resort propose une vingtaine de km de pistes et quelques remontées. Ski, ski de randonné et snowboard sont bien évidemment possibles. C’est aussi l’occasion de chausser ses raquettes et de se balader au milieu d’un paysage blanchi bien différent des clichés habituels des Canaries.

Photo : Guillaume Bavière