Formalités administratives et papiers à emporter

Formalités administratives et papiers à emporter

Il y a le superflu et l’indispensable. Parmi les choses à faire avant le départ pour les Canaries, voici une liste à adapter selon les cas et le style de vacances. Entre tante Monique qui va randonner entre amis, un couple d’amoureux et une famille avec 3 enfants, les priorités ne sont pas les mêmes. Comme les Canaries dépendent de l’Espagne et sont dans l’espace Schengen, les formalités sont simplifiées.

L’indispensable (pour tous) pour un voyage aux Canaries

  • Papiers d’identités ou bien passeport pour chacun. Le permis de conduire peut suffire. Pour les mineurs, il faut savoir que le livret de famille n’est pas valable car il n’y a pas de photo dessus (voir le site service-public.gouv.fr). Éventuellement, une autorisation de sortie de territoire (AST) (toujours pour les mineux qui voyageraient sans leurs parents)
  • Le point de chute une fois arrivé sur place (adresse précise de l’hébergement) ainsi que la paperasse liée à la location.
  • Un peu d’espèces
  • Une carte bancaire (après avoir vérifié auprès de sa banque qu’il sera possible de faire des retraits à l’étranger – bien vérifier les frais)
  • Avoir consulté le site Conseils aux voyageurs du MInistère des affaires étrangères et notamment la page dédiée à l’Espagne
  • Ses médicaments (et les ordonnances qui vont avec)
  • La carte d’assurance maladie européenne (que délivre la sécu en 15 jours)
  • Les clés de la maison
  • Ses billets d’avion !

Le très utile

  • Son portefeuille avec ses papiers importants (permis de conduire si location prévue de véhicule par exemple)
  • Son téléphone (bien vérifier les coûts depuis l’étranger avant le départ et prendre éventuellement les options temporaires de voyage)
  • Les coordonnées de l’ambassade de France en Espagne, les coordonnées de sa banque (pour faire opposition), les coordonnées de ses assurances (santé et autres), et les coordonnées des proches restés en France.
  • Souscrire à une assurance rapatriement.
  • Se signaler auprès d’Ariane pour indiquer à la France que vous êtes à l’étranger
  • Un chargeur pour le téléphone / l’appareil photo / la tablette…
  • Être à jour de ses vaccinations et obligations de santé
  • Une copie sur sa boite email de tous les papiers importants (copie des cartes d’identité, des locations, du passeport, du permis de conduire, des billets d’avion…). En cas de gros pépin, c’est toujours pratique d’avoir une copie facilement accessible en ligne. Il suffit ici de s’envoyer un email à soi-même avec les documents en pièce jointe.
  • Avoir laissé les informations clés à son entourage resté en France (quel lieu, quel hôtel…) en cas de besoin urgent.
  • La crème solaire

Tout mettre dans son téléphone est une très bonne idée (toujours dans la poche / n’encombre pas). Mais il serait bête que l’appareil disparaisse ou décide de tâter la température de l’Atlantique…

Photo : Rémi Vincent