Randonnées aux Canaries

Randonnées aux Canaries

La randonnée est une activité importante aux Canaries et les organisateurs de voyage proposent des dizaines de circuits. Si la randonnée est si prisée sur ce petit archipel c’est parce que les paysages sont variés, très beaux et les sentiers (camino) bien entretenus.

Les Canaries sont des îles qui ont très tôt pris conscience de la richesse de leur biodiversité et de très importantes zones sont protégées. Pour le randonneur, cela implique quelques contraintes organisationnelles mais ça permet aussi d’avoir le sentiment de fouler des espaces vierges et inexplorés. En quelques kilomètres, le randonneur peut se retrouver seul au monde en plein voyage d’aventure alors que le tourisme de masse n’est qu’à quelques minutes à vol d’oiseau de l’autre côté de la montagne…

Pourquoi venir randonner sur les Canaries ?

  • Les paysages sont variés et proches les uns des autres : Les Canaries ont de multiples visages : bord de mer, montagne avec ravins, falaise, canyons et même parfois de la neige, désert aride de lave, rochers ou de dunes, forêts humides centenaires (laurisilvas)… et parfois tous ces paysages ne se trouvent espacés que de quelques dizaines de kilomètres. Pas de risque de s’ennuyer donc.
  • Les sentiers sont nombreux et bien entretenus : Comme il y a beaucoup de zones protégées, les autorités locales mettent un point d’honneur à proposer des sentiers en bon état. Par contre, attention à ne rien cueillir, « oublier » ses déchets ou s’aventurer en dehors des chemins balisés.
  • La faune et la flore des Canaries est aussi variée que ces paysages et il y a des espèces endémiques à l’Archipel. La plupart des randonneurs ne sauront pas les distinguer mais les guides locaux, oui. Pour profiter au mieux d’une randonnée sur place, mieux vaut se faire accompagner par un guide de parc national.
  • Il y a des randonnées pour tous les niveaux : de la simple balade à la traversée complète d’une île sur plusieurs jours, il y en a pour tous les pratiquants.
Canaries, randonnées en montagne

Randonnée vers le Teide, le point culminant des Canaries

Randonnées incontournables sur l’archipel des Canaries

  • Sur Fuerteventura, l’îlot des loups est une balade accessible uniquement par bateau qui fait le tour d’une petite île ;
  • Sur Tenerife, l’ascension du Teide est un incontournable qui nécessite un minimum de préparation (météo, équipement, quota de visiteurs) ;
  • Sur La Palma,  la caldera de Taburiente permet différents parcours plus ou moins vertigineux ;
  • Sur l’île de El Hierro, le chemin de Jinama propose aux randonneurs d’emprunter l’ancienne voie pavée utilisée par tous avant la création de la route. Cette île sauvage est vraiment intéressante pour la rando ;
  • Sur La Gomera, le chemin d’El Cedro / Contadero évolue dans un environnement particulièrement humide avec cascade et végétation luxuriante. De nombreuses autres balades sont possibles ;
  • Sur Grande Canarie, le chemin de la Plata est un ancien chemin pavé datant du 19ème siècle utilisé par les agriculteurs pour mener paître les troupeaux. Beaucoup d’autres circuits sur l’île ;
  • Enfin, sur Lanzarote, le sentier de Los Gracioseros fait découvrir un ancien chemin alternant entre portion en bord de mer et en belvédère.

Conseils pour randonner aux Canaries

Le climat est idéal toute l’année pour la randonnée mais l’automne est particulièrement recommandé pour la marche à pied. Le printemps est pas mal non plus car il permet de profiter du réveil de la nature et de ses fleurs. En hiver, les îles de Fuerteventura et Lanzarote, plus sèches, sont à privilégier. En été, Grande Canarie, La Palma et La Gomera sont un peu plus fraîches.

Les parcs imposent des quotas. Pour randonner dans certaines zones, il faut avoir des permis. Ces derniers sont à demander avant de partir (pour le Teide, il faut compter 2 mois avant la randonnée prévue).

Certains départs de randonnées commencent à partir d’un petit parking. Et les places de parking peuvent se réserver en ligne. Plutôt intéressant pour éviter de stationner bien plus loin et de devoir commencer la randonnée sur la route goudronnée. Plus rares, certains départs de rando sont accessibles en bus. Bien se renseigner sur place pour s’assurer des horaires et des lieux précis des arrêts.

Des chaussures de marche sont indispensables. Les pierres des sols volcaniques peuvent être coupantes et particulièrement abrasives et il convient donc d’être bien chaussés. Les visiteurs en petites chaussures de toile ou en tongs s’en aperçoivent vite.

La prudence conseille aussi de s’équiper correctement : vêtements chauds et vêtements de pluie, eau et nourriture, chapeau et crème solaire… Ce n’est pas parce que c’est les Canaries que les randonnées sont plus faciles ou que la montagne est moins dangereuse.

Comme noté plus haut, les plus belles découvertes se font avec des accompagnateurs locaux. Surtout sur les îles les moins touristiques (El Hierro). Ce serait dommage de passer à côté des plus intéressantes choses à voir parce que vous avez voulu économiser quelques dizaines d’euros sur une sortie.

Pour les randonneurs qui tiennent à se déplacer en autonomie, il existe des cartes de randonnées pour chaque île (l’équivalent des cartes IGN) éditées par Kompass. On les trouve facilement à l’échelle 1/50000 et 1/30000 et les piscines naturelles tout comme les principales curiosités et les GR y sont indiqués.