Kayak aux Canaries

Kayak aux Canaries

Le kayak de mer est une activité sportive accessible à la plupart des personnes. Pas besoin d’avoir une excellente condition physique pour pratiquer et il est possible de se laisser dériver et profiter des paysages. En quelques coups de pagaie, on se retrouve rapidement à quelques dizaines de mètres des côtes, loin de l’agitation des stations balnéaires. Place alors à l’évasion, bercé par les flots… un bon moment se prépare à coup sûr qu’il convient de déguster en famille ou entre amis.

Un bon moment en kayak de mer

En vacances, l’idée c’est de passer un bon moment. L’idéal est donc de faire une sortie courte (2h ou demi-journée) et de viser un objectif simple. Faire quelques centaines de mètres voir même quelques kilomètre est amplement suffisant.

Les débutants se font souvent avoir par le vent et les courants : on peut dériver vite et le retour peut être beaucoup plus physique que l’aller. De quoi se faire une petite frayeur ! C’est pourquoi faire une sortie accompagnée est préférable. Les guides locaux connaissent les endroits les plus intéressants (falaises, criques, grottes, plages secrètes ou inaccessibles à pied…) et leur connaissance de la faune locale permet de bien accompagner les périodes d’approche. Enfin, pour être sûr de passer un bon moment, il faut privilégier les jours calmes (peu de vent, peu de vague) avec une météo favorable.

Pour les kayakistes non débutants, il convient de demander aux loueurs les spécificités locales (vagues, marées, courants, zones à éviter).

Le kayak de mer aux Canaries

Les différentes îles de l’archipel des Canaries sont toutes adaptées pour pratiquer le kayak de mer. Les stations balnéaires proposent toutes des locations. Les kayaks en location sont tous de type rigide (en composite) et SOT (Sit On Top – on s’assoie dessus – plus simple et plus rassurant). Ce ne sont pas des bêtes de course mais ils sont solides, stables et ne peuvent pas couler. Donc amplement suffisant pour une découverte du kayak.

Ils sont mono ou biplace. Un enfant peut s’intercaler entre deux adultes. En dessous de 6 ans, les enfants se lassent vite. Et comme il faut savoir nager… l’activité est vite exclue avec de jeunes enfants.

Les kayaks sont loués avec pagaie, gilets de sauvetage et boite hermétique pour stocker papiers, téléphone et autres affaires précieuses qu’il serait vraiment dommage de mouiller et/ou de voir couler. Suivant les activités prévues, le matériel de plongée (masque, tuba), les assurances, une combinaison, de l’eau, un en-cas, des photos souvenirs peuvent être proposés.

Il n’y a pas vraiment de restrictions pour les participants mais certains loueurs refusent les personnes en surpoids (difficile de remonter à bord en cas de chute). Dans les groupes, ce sont souvent les personnes ayant la plus petite condition physique qui imposent le rythme au groupe : les moniteurs essaient d’avoir des groupes homogènes.

Avant de partir avec un prestataire, bien demander le programme prévu (il change en fonction de la météo). Si vous souhaitez pagayer un peu et faire trempette alors que le moniteur sait que des tortues sont visibles, autant le savoir avant le départ pour ne pas être déçu.

Activités complémentaires au kayak aux Canaries

Les loueurs proposent parfois des packages du type « kayak + snorkeling » ou « kayak + nage avec les tortues » ou « kayak + « rencontre avec les dauphins ». Autant la première option fonctionne à tous les coups, autant les balades ayant pour but de rencontrer des animaux ne permettent pas toujours de voir la faune marine. Dans ce dernier cas, la balade d’approche n’est pas toujours intéressante. À savoir avant d’acheter ce type de packs qui peut générer de la frustration.

Il est aussi possible de réserver des sorties en groupe, avec des inconnus, avec des extras sympathique : apéro, restaurant, balade au coucher du soleil, dégustations culinaires ou œnologiques avec retour en mini-bus…

Pour les vrais fans de kayak, plusieurs spécialistes organisent des séjours dédiés à cette pratique permettant de parcourir de longues distances en plusieurs jours. Certains voyagistes couplent aussi le kayak de mer avec les rencontres avec les cétacés et les requins ou avec des randonnées sur la terre ferme.

Quelques règles indispensables pour pratiquer le kayak de mer

Parce que la mer reste dangereuse et qu’il vaut mieux prévenir que guérir, petit récap des aspects les moins drôles du kayak de mer :

  • Accompagné d’un professionnel qui connaît la mer, l’expérience est plus riche et plus sécurisante ;
  • Savoir nager est indispensable et gilet de sauvetage doit être porté en permanence ;
  • Pour éviter une mauvaise surprise le soir, un couvre-chef, des lunettes et de la crème solaire sont incontournables (on est pas à la même latitude qu’en France, le soleil tape fort et l’océan réverbère) ;
  • S’approcher des rives ou on ne peut pas accoster lorsqu’il y a des vagues n’est pas une bonne idée, les vagues peuvent projeter les embarcations et leurs passagers contre les rochers ;
  • Attention aux courants selon les spots ;
  • L’archipel des Canaries est au milieu de l’Atlantique, la houle y est parfois importante ;
  • Ne pas partir seul (au moins 2 kayaks) ;
  • Il y a beaucoup de zones naturelles protégées aux Canaries ;
  • Attention aux règles de navigation, sur l’eau, on est pas seul.

Combien ça coûte ?

Il faut partir sur un coût minimum d’une quarantaine d’euros par personne. On trouve parfois moins cher pour des activités rapides (2h) et les prix peuvent monter sans problème jusqu’à 80-100 euros dès que l’on sort des offres packagées classiques (durées plus longues, groupes moins nombreux…).